Retour au sommaire principal

Leçon 1 : L’habitat moderne

L’éco-consommation et la connaissance

L’économie d’énergie est aujourd’hui un des enjeux importants de l’habitat moderne. Et en travaillant sur le sujet, on s’est rendu compte que c’est paradoxalement l’un des points les plus mystérieux.

Lorsque l’on interroge un consommateur pour lui demander combien d’eau chaude il consomme chaque jour, il lui est impossible de répondre. Et lorsque l’on demande la même chose à un professionnel du chauffage et de la plomberie, il ne le sait pas non plus si ce n’est au travers de valeurs empiriques. Et même si l’on va consulter des thermiciens, dont le métier est d’étudier et de faire des calculs notamment sur ce sujet-là, on découvre qu’ils ne peuvent pas répondre non plus en dehors de valeurs réglementaires.

Joke ECS

Tout le marché est basé sur un certain nombre de promesses sur l’économie d’énergie, mais la réalité est qu’il est difficile d’envisager faire de réels progrès, alors qu’on ne sait pas d’où l’on part et par conséquent ce que l’on peut réellement valoriser.

Puisque l’on ne sait pas ce qui est consommé et que l’eau chaude est source de confort, la réaction est alors de craindre de manquer. La conséquence de cette approche est que le marché à tendance à sur dimensionner les volumétries des ballons d’eau chaude sanitaire. De plus ceci était favorisé par les grands acteurs de l’énergie, car cela permettait de déstocker les surplus de production d’énergie dans des gros ballons à des heures de nuit et de faibles consommations. Malheureusement pour le consommateur, en réalité la majeure partie de l’eau ne sera pas consommée et perdra une grande partie de son énergie, avant qu’elle ne soit à nouveau réchauffée le lendemain, et ceci 365 jours par an. Le consommateur n’est pas forcément conscient qu’en croyant faire une économie sur sa consommation d’énergie pendant la nuit, c’est pour chauffer en grande partie du gâchis énergétique!

Le renchérissement des espaces

Depuis des années, le prix du mètre carré d’habitat se renchérit, notamment dans toutes les zones urbaines. Souvent malheureusement, il n’est pas possible d’acheter plus grand. Alors le consommateur essaie de faire plus grand chez lui, en poussant les murs. Les nombreuses émissions de télévision et l’essor des grandes surfaces de bricolage attestent de l’engouement des consommateurs pour les travaux d’aménagement, les rangements malins et la quête au mètre carré utile.

balon place importante

 

 

Le design, facteur plaisir

Le design et la matière sont également entrés dans ce qui constitue le bien-vivre et le bien-être. Depuis plusieurs décennies, les changements de modes de vie ont considérablement modifié la façon dont nous pensons et occupons l’habitat. La place qu’occupent la cuisine et la salle de bains dans l’habitat est devenue bien plus importante ; et le consommateur est prêt à investir plus d’argent pour améliorer son confort et son plaisir dans ces pièces.

image design corian

Tendance efficacité et simplicité

Enfin, nous vivons dans un monde de plus en plus technique, moderne et connecté. Il suffit de voir l’addiction que nous portons à nos tablettes et smartphones, ou la queue à l’entrée d’un Apple Store à la sortie du dernier iPhone. La société est de plus en plus attirée vers les capacités offertes par ces nouveaux appareils, qu’elles aient plus ou moins de sens.

Dans le domaine de l’eau chaude sanitaire, on s’est aperçu alors qu’il n’existait pour ainsi dire quasiment pas d’équipement qui s’intéressait à ces évolutions de notre société.